Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Moteur action !

Moteur action !

Infos et critiques sur les sorties cinéma et séries TV / lieu d'échange destiné aux passionnés.

Bridget Jones baby... Deux hommes et un bébé.

C'est une projection succulente à laquelle nous avons eu droit ce mardi 6 septembre. Vous ne serez pas surpris si je vous dis que la grande salle du Grand Rex était pleine, et surtout composée à 99% d'un public féminin.

Je ne sais pas ce qui m'a le plus amusé parfois : les gags à l'écran ou les réactions attendries de mes voisines à la simple vue de Colin Firth ou de Patrick - Dr Mamour - Dempsey.

So guimauve !

Elle a pris un peu de bouteille Bridget (la chirurgie est sans doute passée pa r là...) mais sa verve et sa gouaille sont toujours intactes.

Quant à son appétit sexuel, il s'en trouve revigoré du fait de son étonnant célibat. Rappel des faits : après sa séparation avec Darcy, on découvre Bridget exactement telle qu'elle était au début de ses aventures (excellente scène d'intro rappelant celle du premier opus et l'indispensable All by myself). Cette fois-ci, c'est une quarantenaire prête à croquer la vie, une leader prête à sauter tout ce qui bouge... Quite à passer une nuit tumultueuse avec un certain Jack pendant un festival pop rock, lequel s'avère être le pdg milliardaire d'un site de rencontres en lignes (ben tiens!). Rebelotte quelques jours plus tard avec son ex au cours d'une soirée de baptême. Ce qui devait arriver arriva : Bridget se retrouve avec un polichinelle dans le tiroir ! Problème : elle ne sait pas qui est le père.

S'ensuit donc une serie de gags hilarants sur cette grossesse inattendue entourée par deux papas qui apprennent à se détester (on regrettera les affrontements entre Colin Firth et Hugh Grant) mais surtout à protéger la future maman et à aimer ce petit être.

Le réalisateur a su éviter le piège des clichés sur la femme enceinte, au contraire de Joséphine s'arrondit dont c'était le propos, ou encore Ce qui vous attend si vous attendez un enfant sorti en 2012. Pas de flatulences ou d'éructations, seules les nausées du début et un petit baby blues se font sentir.

On retient donc son souffle jusqu'à la naissance pour connaître l'identité du "jeune papa". Et non je ne parlerai pas n'insistez pas !!!

Bon d'accord c'est... Je vous ai eus ;-)

Le film sort début octobre. Encore un peu de patience !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article